Guide complet de la SAS : quelle démarche suivre pour ouvrir une SAS ?

SAS est l'acronyme de société par actions simplifiée. Il s'agit d'une forme juridique à vocation commerciale intermédiaire entre la société des personnes et la société des capitaux, avec les caractéristiques d'une SARL ou société à responsabilité limitée (la responsabilité des associés est limitée le montant de leurs apports). Contrairement à la SASU (SAS unipersonnelle) la SAS est fondée par deux associés au minimum.

Pour ouvrir une SAS, les associés doivent obéir à une série de formalités obligatoires que voici :

  • Constituer un dossier de création,
  • Rédiger les statuts de la société,
  • Nommer un président à la tête de la société statutairement ou par le biais d'une acte de nomination,
  • Ouvrir un compte bancaire à l'ordre de la société et y verser les fonds,
  • Faire une publication au journal des annonces légales,
  • Déposer le dossier à la chambre des métiers, au greffe ou au CFE.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site : patron-de-sas.com

Le montant minimum du capital social

Le capital social de la société par actions simplifiée n'a pas de minimum. En effet, il s'agit de l'un des indéniables avantages de cette forme juridique qu'on peut fonder avec 1€; symbolique.