Création SAS : est-ce que la nomination d'un représentant social est indispensable ?

En raison de la facilité qu’elle propose aux directeurs de sociétés, mais également à l’importante adaptabilité offerte par rapport à la gestion des parts de l’entreprise, la société par actions simplifiée (SAS) désigne aujourd’hui, la structure la plus sortable pour les associés qui souhaitent lancer leurs projets.

Sur décision des possesseurs de la société par actions simplifiée, la nomination d’un mandataire social est impérative. Ce dernier est le seul responsable d’agir au nom de l’entreprise à tout moment, et alors, il s’embarrasse de jouer le rôle de représentant pour cette dernière d’une manière convenable. Il peut :

  • Être un actionnaire ou un propriétaire de la SAS,
  • être une autre société n’ayant pas participé dans la réalisation du fonds social,

  • être une personne physique tierce.

En savoir plus sur : www.creationsas.eu

Création SAS : désirez-vous avoir plus de renseignements ?

Dans le cadre d’une société par actions simplifiée, le chef joue le rôle de mandataire social. La nomination de nombreux mandataires est envisageable dans une telle structure de sociétés. Cette nomination mène à la création d’un ensemble composé d’un chef et plusieurs directeurs généraux. D’une manière générale, les pouvoirs détenus par les membres de cet ensemble sont semblables, et alors, ils sont chargés des mêmes exercices à l’égard des entrepreneurs, de l’entreprise et des tiers.